Présentation de l’éditeur

 
Du sauvage, exotique et désirable dès le Quattrocento, aux corps dominés puis stéréotypés par les appétits colons, cet ouvrage hors du commun retrace l’histoire des représentations du corps indigène. 1200 illustrations attestent de la fascination persistante pour cet autre, fantasmé et violenté des siècles durant, qui tente depuis seulement quelques décennies de se redéfinir.Reposant sur plus de mille peintures, illustrations, photographies et objets répartis sur six siècles d’histoire au creuset de tous les empires coloniaux, depuis les conquistadors, en passant par les systèmes esclavagistes, notamment aux États-Unis, et jusqu’aux décolonisations, ce livre s’attache à une histoire complexe et taboue. Une histoire dont les traces sont toujours visibles de nos jours, dans les enjeux postcoloniaux, les questions migratoires ou le métissage des identités. C’est le récit d’une fascination et d’une violence multiforme. C’est aussi la révélation de l’incroyable production d’images qui ont fabriqué le regard exotique et les fantasmes de l’Occident. Projet inédit tant par son ambition éditoriale, que par sa volonté de rassembler les meilleurs spécialistes internationaux, l’objectif de Sexe, race & colonies est de dresser un panorama complet de ce passé oublié et ignoré, en suivant pas à pas ce long récit de la domination des corps.
 

Biographie de l’auteur

 
Pascal Blanchard, historien, chercheur au CNRS au laboratoire Communication et Politique, Irisso/Université Paris-Dauphine (France), codirecteur du Groupe de recherche Achac (colonisation, immigration, post-colonialisme), il est spécialiste de la question coloniale, de l’histoire des immigrations et des enjeux post-coloniaux. Il a notamment co-dirigé La République coloniale. Essai sur une utopie (Albin Michel, 2003) et Human Zoos. Science and Spectacle in the Age of Colonial Empires (Liverpool University Press, 2009). Il a aussi publié L’invention de l’Orient (1860-1910) (La Martinière, 2016). Nicolas Bancel, historien, professeur ordinaire à l’Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques (ISSUL), professeur invité à l’Université de Californie Los Angeles, codirecteur du Groupe de recherche Achac (colonisation, immigration, post-colonialisme), il est spécialiste du fait colonial, des questions postcoloniales et de l’histoire des activités physiques. Il a notamment co-dirigé De l’indigène à l’immigré (Gallimard, 1998) et La Fracture coloniale. La société française au prisme de l’héritage colonial (La Découverte, 2005).
 

Détails sur le produit

  • Relié: 544 pages
  • Editeur : La Découverte (27 septembre 2018)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2348036002
  • ISBN-13: 978-2348036002
  • Dimensions du produit: 30,1 x 4,5 x 32 cm




Telecharger Livres



Comment ça marche:
  • 1. Registre gratuit à partir de 7 jours
  • 2. Accédez à autant de livres que vous le souhaitez (usage personnel)
  • 3. Annuler l'adhésion à tout moment si vous n'êtes pas satisfait
  • 4. Accès haute vitesse
  • 5. Accès illimité
  • 6. 100% légal
  • 7. Pas de temps d'attente
  • 8. Assuré et anonyme

Telecharger Livres