Présentation de l’éditeur

QUATRE DAMES ÉLÉGANTES

Ce matin j’ai rendu visite aux « payantes ».

Ce sont des dames qui ont « de quoi » et qui ne vont pas passer leur folie dans les quartiers des mal peignées.

On peut être folle, on sait tenir son rang.

Essuyons nos pieds, nous entrons chez les démentes à bas de soie.

— Madame, je vous présente mes hommages.

La dame était à la porte de son petit salon. C’était une personne distinguée, grande et brune. Robe noire, souliers vernis, boucle de strass. Trente-cinq ans… sans être poli.

— Faites-moi l’honneur, monsieur, de vous asseoir dans ce fauteuil. C’est sans doute à M. le procureur de la République que…

— Oh ! non, madame.

— C’est à son substitut ?

— Pas davantage…

— Vous êtes l’envoyé des Galeries des Dames, alors ? J’ai commandé une chemisette, deux combinaisons de soie, une paire de souliers de ville, vingt écheveaux de soie pour ouvrage-main et cinq mètres de charmeuse. Les souliers de ville ne sont pas de ma pointure. Vous me facturez la chemisette 120 francs, alors qu’elle était portée 98 sur le catalogue. Votre charmeuse est bien… Je paierai pour la charmeuse, mais les combinaisons !…

Elle part dans sa chambre et rapporte les combinaisons.

— Ce sont des combinaisons pour les cuirassiers de Reichshoffen ! Je suis grande, mais je suis mignonne ! J’ai taille mannequin, monsieur. Je suis faite au moule. Vous m’envoyez des sacs. Ces combinaisons ne sont pas pour sœur Gabrielle la Tour ! Si, hier, cette sœur ne m’avait servi de la cervelle au lieu de rognons et du fromage de chair humaine, en place d’un petit flan entier, je pourrais lui faire don des combinaisons. Touchez-les, ce n’est pas de la soie, c’est du beurre !

— Madame…

— Madame Amélie Parqueret, veuve de son mari, qui n’a pas laissé plus d’argent que de regrets. Or, la santé de Mme Amélie Parqueret exige un vin tonique, des viandes saignantes et de vieilles bouteilles. Le 17 novembre, on m’a servi trois boulettes de restes, des restes des folles de là-bas, qui ne savent pas manger dans la vaisselle, une sardine inférieure, du riz pierreux et des châtaignes pour me cimenter le sang.

Or, une autre fois, Mme Amélie Parqueret, veuve non joyeuse, demande que l’on ne se livre pas sur elle à des pratiques d’auscultation épidermique ; de plus, que dans le jardin son fauteuil soit placé de telle sorte qu’elle n’ait plus à redouter les nausées que lui occasionne le fauteuil-balançoire de Mme Urbain, et je m’oppose à ce que l’internée suisse, Mme Verming, me joue à tout instant sur la tête la Marche funèbre de Chopin.

— Madame, j’ai bien l’honneur…

Je me suis levé, Mme Amélie Parqueret s’agriffe à mon bras.

— Et je demande d’être séparée à table de Mme Zémandel, dont je ne puis supporter l’odeur physique délétère, le nez en clarinette, le corsage épinard, et la poitrine désormais vide.

J’ai pu retirer mon bras, elle m’a saisi au poignet.

— Et j’offre ! Et j’offre une prime de trois cent vingt ducats à l’homme qui s’en ira là-bas, au cimetière, sur la tombe de feu Parqueret, mon époux, et pendant une nuit entière, alors que hululeront les chouettes lui fera, à la lueur d’une lanterne sourde, de terrifiantes grimaces au fond de sa juste tombe.


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 410 KB
  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 148 pages
  • Utilisation simultanée de l’appareil : Illimité
  • Langue : Français
  • ASIN: B07WCHMBCW



Telecharger Livres



Comment ça marche:
  • 1. Registre gratuit à partir de 7 jours
  • 2. Accédez à autant de livres que vous le souhaitez (usage personnel)
  • 3. Annuler l'adhésion à tout moment si vous n'êtes pas satisfait
  • 4. Accès haute vitesse
  • 5. Accès illimité
  • 6. 100% légal
  • 7. Pas de temps d'attente
  • 8. Assuré et anonyme

Lire en ligne

Chez les Fous
Language: fr
Pages: 115

Chez les Fous

Authors: Albert Londres
Categories: Philosophy
Type: BOOK - Published: 2016-08-22 - Publisher: FV Éditions
Dans cette enquête de terrain sur la Folie, au coeur des institutions asilaires de son époque, le thème de l'enfermement apparaît comme central. L'auteur y interroge aussi la notion de pouvoir. Car il ne faut pas négliger la force, potentiellement dangereuse, que possèdent celles et ceux que la société a
Un Mardi chez les fous
Language: fr
Pages:

Un Mardi chez les fous

Authors: Albert Londres
Categories: Philosophy
Type: BOOK - Published: - Publisher: Editions Publibook
Books about Un Mardi chez les fous
L'ART CHEZ LES FOUS
Language: fr
Pages: 238

L'ART CHEZ LES FOUS

Authors: Marcel Réja
Categories: Psychology
Type: BOOK - Published: 2000-10-01 - Publisher: Editions L'Harmattan
L'étude des productions artistiques des aliénés n'est pas qu'un simple étalage de documents pittoresques. Diverses dans leurs aspects, selon les catégories de malades, ces productins jettent un aperçu au moins curieux sur certaines des conditions intérieures susceptibles de mettre en jeu l'activité artistique, en même temps qu'elles la surprennent en
Chez les fous
Language: fr
Pages: 340

Chez les fous

Authors: Rainald Goetz
Categories: Psychology
Type: BOOK - Published: 1985 - Publisher: Editions Gallimard
Books about Chez les fous
Un ivrogne chez les fous
Language: en
Pages: 259

Un ivrogne chez les fous

Authors: William Buehler Seabrook
Categories: Psychology
Type: BOOK - Published: 1938 - Publisher:
Books about Un ivrogne chez les fous